Centre Mathilde Salomon de Phalsbourg (57)

Créé en 2009, le Centre Mathilde Salomon est une clinique soins et études pour adolescents (de 14 à 20 ans) souffrant de troubles psychologiques ou de pathologies psychiatriques qui retentissent sur la qualité de vie comme sur la scolarité : dépression, troubles des conduites alimentaires, troubles du comportement et de l’adaptation, conduites à risque, conduites d’isolement ou de repli, phobie scolaire, angoisses diverses qui peuvent aussi se traduire par des symptômes somatiques, situations d’échec, situations de crise ou de rupture…

 

 

Capacité d’accueil

Le Centre Mathilde Salomon dispose de 20 lits et 5 places de jour. Un projet prévoit une augmentation vers une capacité de 40 lits en hospitalisation complète et 5 places en hôpital de jour.

Un programme thérapeutique individualisé

Le programme thérapeutique est mis en place de manière individuelle pour chaque adolescent. Il comprend un éventuel traitement médicamenteux, des entretiens médicaux, des techniques psychothérapeutiques, des soins de réadaptation et des activités thérapeutiques à médiation corporelle ou artistique.

Dans le but de faciliter la réinsertion sociale de l’adolescent, la prise en charge insiste sur l’acquisition progressive de l’autonomie.

En articulation avec le projet de soins, les activités de loisirs représentent un espace privilégié de socialisation ainsi que de découverte et de développement de ses capacités physiques et créatives.

Une équipe pluriprofessionnelle

L’accompagnement soignant et éducatif est assuré par une équipe pluriprofessionnelle composée de psychiatres, de psychologues, de thérapeutes, d’infirmiers, d’aides-soignants, d’éducateurs et de moniteurs-éducateurs. Une cellule administrative, des agents de service et un ouvrier d’entretien complètent le personnel.

Au total, l’établissement compte 34 salariés pour 29 ETP (équivalents temps plein).

La scolarisation des adolescents

La Cité scolaire Erckmann-Chatrian de Phalsbourg propose des modalités de scolarisation visant à tenir compte des besoins spécifiques de chaque élève-patient et des difficultés qui sont les siennes.

La répartition entre ces différentes modalités (intégration en classe complète, à temps plein ou à temps partiel ; cours en petits groupes composés exclusivement d’adolescents hospitalisés ; enseignement individuel au sein même de la structure de soins ; suspension momentanée de la scolarité…) est décidée conjointement par l’équipe pédagogique et l’équipe soignante référente de l’adolescent (cette dernière étant composée d’un psychiatre, d’un psychologue et d’un infirmier).

La clinique soins études du grand Est

La création du Centre Mathilde Salomon répond à la fois à un déficit de l’offre hospitalière pour les adolescents présentant des troubles psychologiques et psychiatriques et au manque de coopération avec le milieu scolaire, à l’image de l’absence de prise en charge « soins-études » dans le grand Est de la France. Le Centre Mathilde Salomon a intégré la Fondation Vincent de Paul en juillet 2016 dans le cadre d’une fusion absorption de l’Association Santé Mentale des Adolescents (ASMA) pour la reprise et l’extension de cet établissement.

Domaine d’intervention